Publié le Laisser un commentaire

Birkenstock

Birkenstock habille vos pieds depuis 1774. Marque iconique de la sandale et réputée dans le monde entier, cette entreprise d’origine Allemande a toujours souhaité proposer des produits adaptés aux morphologies du pied et donc, bons pour votre santé.

C’est en 1896 que naît l’idée d’une semelle flexible et anatomique. L’idée est si populaire qu’elle est intégrée à la chaussure. Quelques décennies plus tard, les semelles et les idées de Birkenstock sont si populaire que le fondateur du même nom décide de former des spécialistes. Reconnues par les médecins, il gagne le soutien des experts de la santé qui vont aussi promouvoir les formations de l’entreprise et les aider dans cette démarche d’apporter du confort, de l’utilité et améliorer la santé des gens.

Le concept a ainsi évolué jusqu’aux modèles que vous connaissez, notamment grâce aux sandales « Madrid » avec l’empreinte de la semelle intérieure devenue iconique.

Aujourd’hui, vous connaissez sûrement le fameux « lit de pieds » des Birkenstock, qui vient en assise plantaire. Confort maximal garanti grâce à cette empreinte anatomique « parfaite » des pieds qui soutiendra parfaitement votre corps. Inspirés par les marques de pas naturelles laissées dans le sable, les lits de pieds de la marque Allemande sont pensés pour soutenir chaque muscle, chaque os et chaque tendon de vos pieds afin de les soulager en servant de support parfait pour votre démarche et votre santé. Toutefois, certains modèles dispose d’un autre genre d’assise plantaire. En effet, si le plus connu est le fameux lit de pied d’origine, désormais vous retrouverez également l’assise avec lit de pied souple. Renforcé par de la mousse, il améliore nettement le confort. Un ajout non-négligeable qui n’interfère en rien avec le maintien parfait du lit de pied car la mousse suit également le pas naturelle et l’anatomie idéale pour une démarche parfaite.

L’entretien des Birkenstock est simple, mais à ne pas prendre à la légère si vous souhaitez les conserver le plus longtemps possible. En principe, vous avez soit un cuir velours, soit un cuir lisse. Nous allons vous décrire l’entretien parfait pour chacun d’entre eux, plus l’entretien de la semelle intérieure comme extérieure. Pour celles et ceux qui souhaitent savoir comment les protéger, faites défilez la page ou cliquez ici.

Pour du cuir velours, prenez une brosse, sèche, à poils légèrement souples et frottez pour enlever la poussière et les saletés. Ensuite, ouvrez les brides et avec la même brosse mais humidifiée cette fois, frottez l’intérieur du cuir. Faites de même avec l’extérieur des brides. La semelle intérieure peut se nettoyer avec du shampoing à faire mousser dessus. Vous pouvez également retirer la mousse de la semelle intérieure pour un lavage en profondeur. Enfin, nettoyer la semelle extérieure avec une brosse humide et vous pouvez laisser sécher !

En ce qui concerne le cuir lisse, il n’y a que la première étape qui change. Nettoyer l’extérieur des brides avec un chiffon humide pour éliminer la saleté et la poussière. Pour du cuir velours, prenez une brosse, sèche, à poils légèrement souples et frottez pour enlever la poussière et les saletés. Ensuite, ouvrez les brides et avec la même brosse mais humidifiée cette fois, frottez l’intérieur du cuir. Faites de même avec l’extérieur des brides. La semelle intérieure peut se nettoyer avec du shampoing à faire mousser dessus. Vous pouvez également retirer la mousse de la semelle intérieure pour un lavage en profondeur. Enfin, nettoyer la semelle extérieure avec une brosse humide et vous pouvez laisser sécher !

La protection des Birkenstock est essentielle si vous voulez les conserver le plus possible. Le cuir velours se protège en vaporisant un produit imperméabilisant (incolore) dessus. Pensez bien à protéger la semelle intérieur et évitez de les vaporiser. Le cuir lisse s’entretien en graissant l’extérieur des brides. Pour cela, utilisez de la graisse pour cuir.

Engagés envers l’environnement, c’est en utilisant des produits naturels et biodégradables que Birkenstock produit ses chaussures ou encore en minimisant l’utilisation des ressources énergétiques. Les semelles sont faites en liège naturelle, collées avec des colles à base d’eau et le caoutchouc provient du latex naturel obtenu d’un arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.